Une Gonzesse De 67 Ans Explique Conséquemment C'est Une Cougar Sur France 2

Les chercheurs indiquent bien que tout serait né dans les années 1980 outre-Atlantique, pour faire référence aux supportrices (très attentionnées et d'un certain âge) des jeunes hockeyeurs canadiens (sur glace) de l'équipe des Vancouvers Canucks Il faudrait aussi compter avec une nouvelle parue dans le Toronto Sun et un livre de Valerie Gibson (2002) intitulé «Cougar: A guide for older women dating younger men» , sorte de bréviaire libérateur dans lequel elle évoque ses nombreuses contraventions avec des gars de dix à vingt ans plus jeunes qu'elle, et lesquels elle tire la quintessence pratique pour les meufs envisageant de similaires procès-verbaux. Vint puis une «Croisière des cougars» , sinon parler des sites de rencontres spécialisés.

Quand il fait patte de teddy-bear, « Kemy multiplie les conquêtes de meufs matures. Il y a peu il a fait une magnifique rencontre, Esther, 54 ans ». Les voici sur la plage à la nuit tombée, torses nus car « la température a monté d'un cran ». « T'as une peau qu'on a envie de masser », note Esther. « Fais-toi bien-être », invite Kemy. « Trente-deux ans les séparent », rappelle le commentaire. Le avenir, « Kemy a tourné la page avec Esther, il réalise un flyer pour une soirée adresse cougar à Marseille ». C'est le shooting pour lequel il a convoqué Sylvie et une autre modèle, à qui il donne ses consignes : « Je veux que vous soyez félines. » Evitez d'être soupières. Conclusion du portrait : « Kemy est bien décidé à profiter à fond du phénomène cougar. » « Je surfe sur la vague, je sais que c'est temporaire », admet le lionceau, conscient qu'un jour il deviendra eyra.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *